Jamais sans toi, ma Leila.

Photo by Kevin Bessat on Unsplash

Elle essaie d’appeler, de hurler, mais aucun son ne sort de sa gorge ; de toute façon, elles sont seules. Ne devraient-elles déjà pas être arrivées au châlet ? Elle n’aurait pas dû refuser que Pierre vienne l’attendre à la descente de la cabine. Impossible de dire combien de temps elle est restée là, immobile ; la fillette s’est endormie. La nuit va bientôt tomber. Dans son sac à dos, des vêtements de rechange pour quelques jours. Mais rien de bien chaud pour supporter l’humidité qui imprègne tout dès le coucher du soleil. Continuer à lire

Elle cogne

Dépassée ? Submergée ? Assurément. Dépressive ? Angoissée ? Probablement. Incompétente ? Peut-être. Dites-moi blanc, je comprendrai noir. Si vous m’écrivez, je lirai votre missive en diagonale. Vous tentez de me malmener, de m’exploiter, de m’arnaquer. C’est certain. Ils l’ont tous fait avant vous. Pourquoi agiriez-vous autrement ? Alors, je cogne. Je n’écoute pas, je ne… Continuer à lire